Greta Thunberg dans le carré de tête de la manifestation parisienne des jeunes du 22 février 2019. ©Christophe Gueugneau / Mediapart

Alors qu’une nouvelle journée de mobilisation sur le climat se tient vendredi 19 avril, Mediapart a rencontré un groupe de collégiens parisiens engagés sur le sujet. Qu’est-ce qui les motive ? Que veulent-ils ?

Ils sont une petite dizaine ce mercredi, réunis dans la cour parentale jouxtant l’appartement de l’un d’eux. Autant de filles que de garçons. Ils sont en cinquième ou en quatrième d’un collège-lycée parisien. Et ils se mobilisent depuis des semaines pour le climat.

Depuis que la jeune Suédoise Greta Thunberg a lancé un mouvement de grève du lycée pour le climat, en septembre dernier, le mouvement a pris de l’ampleur dans plusieurs pays du globe, et notamment en Belgique, en Allemagne, en Grande-Bretagne, mais aussi en Australie ou encore en Pologne.

Lire la suite sur Mediapart.fr