Le moustique tigre est une espèce invasive de moustiques installée en France depuis 2004 ©Pixabay

Enseignante-chercheuse à La Réunion, Nathalie Becker a contracté la dengue, de même que son mari et leur fils. Elle témoigne.

Elle était assise sur la terrasse. « Il y avait trois ou quatre moustiques sur moi. Je me suis dit : soit c’est fait, soit je passe au travers. » Nathalie Becker a déclenché une dengue quelques jours plus tard. Puis ç’a été le tour de son mari et de leur fils de 15 ans. « Heureusement, on était en décalé. » Toute leur rue du quartier d’Étang-Salé a été malade en avril. Aux premiers symptômes de fièvre, son compagnon, chirurgien, leur a prescrit une prise de sang. Le laboratoire ayant confirmé le diagnostic, ils se sont déclarés chez un généraliste et sont rentrés se coucher. « J’ai été à plat pendant une semaine. Des poussées de fièvre violentes avec des retours à la normale puis de nouvelles poussées. Mon fils a eu des plaques sur le corps. On a pris du paracétamol. Quand la fièvre tombe, reste une grosse fatigue. Et le foie est affecté. Il nous a fallu une deuxième semaine pour nous remettre. »

Lire la suite sur le site de Politis