En novembre, le JIEC a dressé les portraits d’éleveurs, d’ostréiculteurs, d’habitants de quartiers subissant la précarité énergétique, de malades de la dengue… Originaires d’Ardèche, du bassin de Thau, de La Réunion, des Alpes ou de Seine Saint Denis. En avril, nous avons étudié l’impact du changement climatique sur la santé, à travers l’explosion du nombre d’allergies et de la réalité du stress post-traumatique causé par des catastrophes naturelles, de l’Aude à Saint-Martin. Nous sommes allés à la rencontre de viticulteurs et d’éleveurs laitiers, qui doivent sans cesse s’adapter à leurs milieux. Enfin, la jeunesse est mise en avant, car, inquiète de son avenir sur Terre, elle se mobilise, et ne laisse pas les destructeurs du climat lui voler son futur.

Vous souhaitez, vous aussi, mettre en lumière les injustices que vous subissez dans votre vie économique, sociale ou sur votre territoire ? Le changement climatique bouleverse vos modes de vie ? Le JIEC en appelle à vos témoignages !

En France, comme à l’international, des données ont été collectées, montrant les risques liés à un réchauffement des températures de plus de 1,5°C, et les effets potentiellement irréversibles qu’un emballement climatique provoquerait. Les impacts d’un tel dérèglement ’affectent déjà, les populations, et notamment les plus vulnérables. Nous connaissons les responsables de la crise climatique. Nous souhaitons désormais mettre des visages sur les victimes de leurs actions, ou de leur inaction.

Vos témoignages permettront de consolider la connaissance de ces impacts, encore trop peu étudiés en France. Nous ne sommes pas tous également responsables, ni également affectés par le changement climatique, suivant notre âge, notre genre, notre territoire, notre métier, notre classe sociale, notre origine…

Grâce à vos témoignages et portraits, nous souhaitons solliciter le sensible. Nous espérons que vos visages en feront émerger d’autres, et qu’ensemble nous pourront contraindre les pouvoirs publics à prendre des décisions protectrices de nos droits et garantissant l’existence des générations présentes et futures. Votre témoignage pourra faire l’objet d’un article dressant votre portrait dans un des média partenaires du JIEC. Nous viendrons à votre rencontre pour comprendre les impacts que vous subissez et vos ressentis face à l’urgence climatique et sociale. Vos voix sont essentielles à l’avancée de ce mouvement !

A l’heure où plus de deux millions de personnes ont apporté leur soutien à l’Affaire du Siècle, les visages des premiers impactés est essentiel pour que cette thématique devienne une thématique majeure dont tout le monde puisse s’emparer.

Témoigner, c’est faire entendre sa voix et celle de toutes celles et ceux qui subissent un préjudice.

Témoigner, c’est dire : Il y a des victimes au dérèglement climatique. Il y a aussi des responsables. Et le combat du XXIe siècle est bien celui de l’établissement d’une justice climatique.

Depuis 2015, Notre Affaire à Tous s’engage pour la protection des droits humains et du vivant, au travers du droit. L’association accompagne les premiers touchés par ce phénomène mondial destructeur, souvent les personnes les plus vulnérables, pour que les pouvoirs publics respectent l’obligation de les protéger.

Si vous souhaitez aller plus loin et mettre les complices du réchauffement face à leurs responsabilités, Notre Affaire à Tous peut également vous accompagner pour porter votre préjudice devant la justice. Découvrez leur appel à témoins.