Esportazione Di Rifiuti

ok pour l'interdiction des pays non membres de l'OCDE

Exportation de déchets

Récemment la dénonciation d'activistes et de chercheurs sur l'exportation de déchets européens vers le Vietnam

(Rinnovabili.it) – Dans une journée riche en votes sur les questions environnementales, le Parlement européen a approuvé aujourd'hui avec 587 voix pour, 8 contre et 33 abstentions. un règlement sur leexportation de déchets de l’UE vers les pays tiers. L'accord voté aujourd'hui et conclu précédemment avec les États membres prévoit des règles plus strictes sur les exportations de plastique en fin de vie vers des pays qui ne font pas partie de l'OCDE. Ce commerce sera complètement interdit d'ici deux ans et demi à compter de la date d'entrée en vigueur du règlement. En ce qui concerne les exportations vers les pays de l'OCDE, elles resteront toutefois autorisées mais les conditions existantes seront renforcées. La phase suivante implique l'approbation formelle du texte par le Conseil de l'UE avant sa publication au Journal officiel et son entrée en vigueur, qui intervient 20 jours plus tard.

Le vote vient soigner un secteur de plus en plus critique. En fait, la majeure partie du plastique jeté en Europe est brûlée et moins d’un tiers est recyclé. Les militants ont fait craindre que certains déchets plastiques expédiés à l’étranger pour être recyclés ne finissent dans les décharges et les cours d’eau. Une enquête récente a montré que ces craintes sont fondées : Les communautés rurales du Vietnam sont polluées par des montagnes de déchets expédié directement depuis l’Europe.

Comment évolue la réglementation sur l’exportation de plastique en fin de vie

Le nouveau règlement tente de rafistoler les choses. Au sein de l'UE, le informations sur les transferts de déchets ils seront numérisés et transiteront par un hub central pour améliorer la communication et la transparence. Les déchets destinés à être éliminés dans un autre pays de l'UE ne seront autorisés que dans des circonstances exceptionnelles.

La nouvelle législation crée également un groupe de travail dont le but est d'améliorer la coopération entre les pays du bloc en matière de prévention des exportations illégales.

Le rapporteur de la mesure, l'eurodéputée danoise du PPE Pernille Weiss, a souligné l'importance de la loi pour garantir que les déchets de l'UE sont gérés correctement et a salué l'interdiction de l'exportation de déchets plastiques vers des pays non membres de l'OCDE. « Lorsqu'ils sont gérés correctement – ​​a-t-il déclaré – les déchets peuvent être une ressource, mais ils ne doivent pas causer de dommages à l'environnement ou à la santé humaine ».

A lire également