Un froid extrême laisse des milliers de personnes sans électricité dans les pays nordiques

Un froid extrême laisse des milliers de personnes sans électricité dans les pays nordiques

Des températures extrêmement froides, aggravées par des vents violents et de la neige, ont fait des ravages dans la région nordique jeudi, laissant des milliers de personnes sans électricité tandis que d’autres ont bravé le froid pendant des heures, coincés dans leur voiture sur des autoroutes bouchées.

De fortes pluies en Allemagne, en France et aux Pays-Bas ont de nouveau provoqué des inondations dans des régions qui ont connu des inondations persistantes au cours des deux dernières semaines. Un décès a été signalé en France.

Le gel profond a perturbé les transports dans toute la région nordique, alors que des informations faisaient état d’un chaos de circulation suite à la fermeture de tronçons d’autoroutes et de routes principales. Des problèmes avec le service ferroviaire ont également été signalés.

L’électricité a été coupée dans quelque 4 000 foyers dans l’Arctique suédois, où les températures ont chuté jusqu’à -38 degrés Celsius, selon la radio publique suédoise. Dans le sud du pays, les automobilistes ont été bloqués dans leur voiture ou évacués vers un complexe sportif voisin où ils ont passé la nuit.

Au Danemark voisin, la police a exhorté les automobilistes à éviter les déplacements inutiles alors que le vent et la neige frappaient le nord et l’ouest du pays.

En Laponie finlandaise, la municipalité d’Enontekio, proche de la frontière avec la Norvège et la Suède, a enregistré cet hiver la température la plus basse du pays, à moins 43,1 degrés C. Les météorologues prévoient des températures encore plus froides pour le reste de la semaine.

Un ferry naviguant entre les capitales norvégienne et danoise a finalement accosté jeudi à Copenhague après que quelque 900 passagers ont passé la nuit à bord du navire, qui naviguait au ralenti dans le détroit d’Oresund entre le Danemark et le sud de la Suède. Mercredi, les conditions météorologiques ont empêché le navire Crown Seaways d’entrer dans le port de Copenhague.

En Allemagne, les fortes pluies ont repris dans les régions qui ont connu des inondations persistantes au cours des deux dernières semaines. Le chancelier Olaf Scholz a effectué jeudi sa deuxième visite cette semaine pour inspecter une digue et une installation de remplissage de sacs de sable dans la ville orientale de Sangerhausen.

Après plusieurs jours de pluie et de montée des eaux, plusieurs villes du nord de la France se sont retrouvées sous l’eau jeudi. Des centaines de personnes ont été évacuées ces derniers jours. La région a également été touchée par des inondations en novembre et décembre, et certaines villes ne s’en sont toujours pas remises. Les ministres du gouvernement se rendront dans la région jeudi.

Un homme de 73 ans a été retrouvé mort dans sa voiture partiellement immergée près de la ville de Nantes, a indiqué la gendarmerie nationale française. Il a été porté disparu mardi après avoir quitté son domicile pour acheter du pain et n’est pas revenu. Il a été retrouvé mercredi alors que les eaux commençaient à se retirer dans la région.

En Grande-Bretagne, le mauvais temps a eu peu de répit avec des inondations généralisées dans tout le centre de l’Angleterre, en particulier à proximité de la rivière Trent dans le Nottinghamshire, et des pluies plus fortes qui ont frappé les régions du sud.

Jeudi soir, plus de 220 avertissements d’inondation, là où des inondations sont attendues, restaient en vigueur dans toute l’Angleterre, tandis que près de 300 alertes d’inondation, là où des inondations sont possibles, étaient également en place.

Les inondations surviennent quelques jours seulement après que la tempête Henk, nommée par les services météorologiques officiels de Grande-Bretagne, d’Irlande et des Pays-Bas, ait frappé de vastes zones d’Angleterre et du Pays de Galles, laissant le sol saturé et sujet aux inondations.

Il est également apparu jeudi qu’une femme de 87 ans était décédée mardi près d’Oxford lors de la tempête Henk lorsqu’elle avait percuté un arbre tombé qui avait été signalé à la police environ 90 minutes plus tôt. La police locale de Thames Valley a demandé une enquête indépendante.

Plus tôt cette semaine, un conducteur est également décédé après la chute d’un arbre sur sa voiture dans l’ouest de l’Angleterre, et aux Pays-Bas, la police d’Eindhoven a déclaré que des vents violents pourraient avoir joué un rôle dans la mort d’un homme de 75 ans qui est tombé de son vélo. tard mardi.

Le gouvernement des Pays-Bas, qui sont également confrontés à des niveaux d’eau extrêmement élevés dans les rivières et les lacs, a déclaré qu’il enverrait des pompes en France pour l’aider à lutter contre les inondations généralisées.

« Il a beaucoup plu ces derniers temps, ce qui fait que l’eau en France ne peut plus être correctement évacuée. Dans de nombreux endroits, les rivières ont déjà débordé. C’est pourquoi il est important de s’entraider pour évacuer l’eau au plus vite. que possible », a déclaré le ministre de l’Infrastructure et de l’Eau, Mark Harbers, dans un communiqué.

Les pompes de secours néerlandaises peuvent chacune traiter 5 millions de litres d’eau par heure.

A lire également