Budget di carbonio globale: 50 compagnie fossili ne consumeranno il 62%

50 entreprises de combustibles fossiles en consommeront 62%

Selon le GIEC, le budget carbone mondial restant était de 360 ​​GtCO2 en 2021

(Rinnovabili.it) – Alla COP28 à Dubaï, 50 entreprises mondiales de combustibles fossiles ont déclaré qu’elles étaient à l’avant-garde en s’engageant à respecter la limite de 1,5°C fixée par l’Accord de Paris. Mais les protagonistes de cela Charte de décarbonation du pétrole et du gazqui ont promis d’accélérer l’action climatique, ont en même temps des plans d’expansion qui ils brûleront 62 % de notre budget carbone mondial restant avant de franchir Paris. Tout cela, dans le respect formel des engagements pris à Dubaï.

Parce que la Charte de décarbonation ne couvre pas les utilisations finales du pétrole et du gaz extraits et commercialisés par les sociétés de combustibles fossiles. Cela représente environ 90 % de leur véritable empreinte carbone. Résultat? La conférence sur le climat a rendu plus présentables les entreprises qui, globalement, d’ici 2050 émettront – uniquement en émissions de scope 3 – plus de 150 milliards de tonnes de CO2 (GtCO2).

Qui dévore les 2/3 du budget carbone mondial ?

Chiffres d’émissions résultant des plans industriels des entreprises, analysés par Global Witness dans un rapport récemment publié. Au total, les nouvelles extractions d’ici le milieu du siècle équivaudront à 265 milliards de barils de pétrole et 26,7 milliards de mètres cubes de gaz, calculer alors vas y: « Les émissions totales de ces produits libéreront 156 milliards de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone. Cela représente environ 62 % du carbone restant que l’humanité peut produire avant d’épuiser notre budget carbone mondial pour limiter le réchauffement à 1,5°C. ».

Et les deux principaux sponsors de l’initiative de Dubaï, à savoir l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, sont également les pays qui contrôlent les entreprises de combustibles fossiles qui généreront davantage de gaz à effet de serre. Saudi Aramco et la Compagnie pétrolière nationale d’Abu Dhabi (ADNOC)ensemble, ils produiront 136,4 milliards de barils de pétrole et 5,5 milliards de mètres cubes de gaz. « Ces deux entreprises devraient produire à elles seules des produits qui émettent 64,7 milliards de tonnes de CO2 »calcule Global Witness, soit plus d’un quart du budget carbone mondial restant par 1,5°C.

Deuxième le dernier rapport du GIECEn 2021, le budget carbone mondial restant avant de dépasser 1,5 degré est de 360 ​​GtCO2 : une quantité suffisante pour avoir encore 66 % de chances de rester sous le seuil de Paris. Pour le GIEC, l’horizon d’épuisement du budget est 2030. Pour avoir une probabilité plus élevée de 83 %, le budget est limité à 300 GtCO2, ce qui, aux taux d’émission actuels, nous épuiserions en 2028. D’autres études ultérieures ont recalculé le budget et le fixer à 250 GtCO2 pour avoir une probabilité de seulement 50 %.

A lire également