EL PAÍS

Prix ​​Ibéro-américain de la Qualité décerné à Iberdrola México : 25 ans d’excellence

En 1998, un groupe d’entreprises publiques et privées a créé la Fondation ibéro-américaine pour la gestion de la qualité (Fundibeq), afin d’améliorer la compétitivité économique de la région. L’idée était de promouvoir la « culture de l’excellence » en créant des programmes liés au Sommet ibéro-américain des chefs d’État et de gouvernement et en reconnaissant les efforts avec le Prix ibéro-américain de la qualité, dont la première édition a eu lieu en novembre 2000 du la ville de Panama.

Depuis lors, le prix est supervisé par le Secrétariat général ibéro-américain (Segib) et a récompensé 241 organisations de 14 pays qui se distinguent par des opérations innovantes, créatives et durables génératrices de dividendes sociaux. La dernière édition du prix a été remise ce mercredi à Saint-Domingue, en République dominicaine, et l’entreprise énergétique Iberdrola México a été récompensée par la catégorie Or, la plus haute du prix, pour son excellence opérationnelle.

Iberdrola México a déjà remporté le prix Fundibeq à deux reprises, mais c’est la première fois qu’elle l’obtient dans cette catégorie, étant reconnue pour ses normes opérationnelles élevées axées sur les énergies renouvelables et les solutions de décarbonation pour le secteur industriel et sa contribution au développement durable de l’ONU. Objectifs (ODD).

Enrique Alba, PDG d’Iberdrola México, a reçu le prix. « Ce Prix ibéro-américain de la qualité reflète notre engagement en faveur d’une amélioration continue au profit de l’ensemble de la chaîne de valeur, de la société et de l’environnement. Cette distinction internationale garantit notre excellence opérationnelle, essentielle dans cette nouvelle étape que nous inaugurons au Mexique où nous voulons être leaders dans la décarbonation du pays », a déclaré le dirigeant, qui a souligné que l’entreprise a réorienté sa stratégie dans le pays pour se concentrer sur sur les énergies renouvelables, après l’accord avec Mexico Infrastructure Partners (MIP) pour la vente de 13 centrales de production.

C’est la troisième fois, et la première dans la catégorie Or, qu’Iberdrola México reçoit le Prix Ibéro-américain de la Qualité.

De plus, l’entreprise énergétique a été récompensée, dans la catégorie Argent, par le prix des meilleures pratiques en matière d’ODD, pour sa méthodologie conçue pour le développement de projets renouvelables au Mexique.

« Notre engagement est de réinvestir au Mexique l’argent obtenu grâce à la vente de nouvelles installations renouvelables », a commenté Alba. « Nous avons construit un portefeuille très solide de projets renouvelables avec plus de 35 projets et 9 000 mégawatts (MW), qui a été développé sur la base d’une méthodologie innovante et numérisée qui nous permet de garantir le succès et l’impact positif de chacun des projets. Cette reconnaissance que nous recevons aujourd’hui en est la preuve.

Iberdrola México est l’entreprise qui a reçu le plus de prix de Fundibeq avec sept prix : trois pour la qualité et quatre pour les meilleures pratiques dans le domaine des ODD. Dans cette édition, l’entreprise énergétique est la seule entreprise mexicaine à remporter le Prix ibéro-américain de la qualité. « Le Mexique est l’un des cinq grands marchés d’Iberdrola avec l’Espagne, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Brésil. C’est un pays où nous sommes présents depuis 25 ans et avec lequel nous avons un engagement très fort envers la société, envers nos employés et envers nos clients, et où l’entreprise veut continuer à jouer un grand rôle dans les années à venir », a déclaré le PDG de l’entreprise. .

L’événement était présidé par Darío Castillo, ministre de l’Administration publique de la République dominicaine, le vice-ministre de l’Administration et des Finances du pays, Igor David Rodríguez, et le directeur général de Fundibeq, Juan Luis Martín Cuesta.

Les établissements peuvent postuler tous les deux ans et, pour être éligibles au prix, ils doivent avoir remporté un prix national de qualité dans leurs pays respectifs. Les organismes de l’administration publique ou les entreprises publiques et privées qui remplissent les conditions de candidature peuvent postuler pour ce prix, qui sera ensuite évalué par plus d’un millier de spécialistes des 22 pays ibéro-américains. L’objectif : stimuler les meilleures pratiques des organisations et ainsi, stimuler le développement de la région.

A lire également